Respecter sa chronobiologie alimentaire pour réussir à maigrir

Vous vous serrez les coudes pour réussir dans l’amincissement. Pour cela, vous n’épargnez pas les moindres efforts pour faire quoi que ce soit vous permettent de perdre vos kilos en trop. Pour ce faire, vous investissez du temps dans la pratique des activités physiques ou sportives, et aussi dans la mise en application d’un régime minceur étudié de la manière la plus scrupuleuse qui soit. Si au bout d’un moment vous constatez que tout ceci ne vous apporte pas des résultats concrets, rendez-vous compte que vous avez mis à l’écart un paramètre non négligeable : la chronobiologie alimentaire. Passons en revue ce qu’est chronobiologie appliquée à la nutrition, plus particulièrement celle qui est destinée à perdre du poids.

Chronobiologie alimentaire : définition

Si vous recherchez la définition de chronobiologie, vous vous heurtez à des infos vous mettant au clair qu’elle est une étude scientifique des rythmes biologiques des êtres vivants, humains comme animaux. Elle est une analyse de l’organisation temporelle des êtres humains.

Pour définir ce qu’est chronobiologie alimentaire, il faut tenir compte de la définition de la chronobiologie, en ajoutant la notion de la nutrition là-dessus. Pour faire simple, la chronobiologie alimentaire est une pratique alimentaire basée sur le temps de manger et l’indice de masse corporelle.

Appliquer la chronobiologie en alimentation : les principes du temps

Comme elle est une organisation temporelle des processus biologiques de l’organisme, la chronobiologie alimentaire s’applique, au mieux, à un temps particulier. Il est à noter qu’il vous est inutile de l’adopter si vous ne prenez pas vos repas à des heures régulières. Lorsque vos moments de prise de repas sont réguliers, vous habituez votre organisme à vivre cet automatisme.

Il connaît à quel moment vous ferez mieux de manger tels ou tels aliments minceur. Malgré tout, il existe un moment où la chronobiologie alimentaire de l’humanité est la même : le matin. À cette partie de la journée l’estomac a tout son dynamisme pour déchiqueter les aliments, et les émonctoires sont prêts ) assimiler le plus d’aliments possibles. Là-dessus, votre organisme cherche à absorber le plus de nutriments qu’il lui faut au cours de la journée.

Adopter la chronobiologie alimentaire : les principes de l’organisme

Le matin est le temps où toutes chronobiologies humaines se croisent les unes entre les autres. Votre corps en général joue aussi un rôle dans la définition de votre chronobiologie alimentaire.

Même si vous parvenez à faire que vos heures de prise de repas soient régulières, vous pourriez ne pas perdre du poids à l’appui de la chronobiologie appliquée à la nutrition. D’autant plus si vous atteignez le plafond de l’obésité. En quelque sorte, votre indice de masse corporelle occupe une fonction importante dans le cadre d’un régime alimentaire.

Avoir un IMC loin de la normale signifie avoir un IMC de plus de 30. Avec un IMC variant entre 25 et 30, vous avez à suivre les programmes alimentaires minceur que vous trouvez efficaces pour vous.

Si votre IMC va au-delà de 30, vous tenez compte à la fois de vos rythmes biologiques et de la chrononutrition. Ceci revient, par exemple, non seulement à faire le plein des nutriments tous les matins, mais aussi à manger en grande quantité les aliments dits santé.

Éviter les troubles du rythme circadien pour perdre du poids

Il se peut que, même en parlant de la chronobiologie alimentaire, ne vous fasse pas penser au rythme circadien. Celui-ci est même une notion que tout le monde peut ne pas connaître.

Ce rythme influe sur votre chronobiologie appliquée à la nutrition, et donc aussi sur votre poids. Aussi appelés horloge biologique, les rythmes circadiens sont encore des rythmes biologiques, mais des rythmes qui déterminent l’alternance entre la veille et le sommeil.

Pour éviter d’encourir les troubles des rythmes circadiens, faites en sorte de ne pas changer vos habitudes alimentaires et sportives. Si des changements doivent avoir lieu, soit vous veillez à ce qu’ils ne durent pas, soit vous vous habituez à ces nouveaux changements.

Une exposition régulière à la lumière ne doit jamais être changée. Dans le cas contraire, vous vous exposez à des troubles des rythmes circadiens. En conséquence, vous ne réussirez pas à perdre vos kilos superflus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.