Changer un ballon d’eau chaude, Est-ce aussi facile à en procéder ?

colmater une fuite d’eau au niveau d’un raccord

On détecte la panne et son ampleur, après un diagnostic général de la situation pour remplacer un ballon d’eau chaude.

Remplacer un ballon d’eau n’est pas aussi compliqué qu’il n’y paraît, car on peut avoir affaire à tout moment à un petit problème ou à un vieux ballon d’eau chaude qui rend l’âme. Il vous suffit juste de respecter bien les étapes de cette réparation. Suivez le guide !

Comment retirer votre ancien ballon d’eau chaude ?

La vidange

Commencez par couper l’arrivée d’eau du chauffe-eau avant toute intervention, et par couper l’électricité au disjoncteur dédié à l’appareil (coupez tout le courant par sécurité, si vous n’êtes pas sûr duquel il s’agit).

Si vous ne voulez pas gâcher d’eau, car l’étape suivante consiste à vider le ballon d’eau chaude. En prenant des douches, en faisant la vaisselle, videz le ballon au maximum.

Sinon, ouvrez un robinet d’eau chaude de votre installation (par exemple, dans la salle de bain) pour casser la pression de l’eau, puis ouvrez le robinet de purge sur le groupe de sécurité du chauffe-eau.

En 1 heure et demi ou 2 heures, l’eau du ballon va alors se déverser dans le réseau des eaux usées et le ballon sera vide.

Nous vous conseillons d’effectuer quand même l’étape de la purge, si vous avez choisi de vider votre ballon de façon naturelle, pour être sûr que le ballon est bien vide.

Pour éviter de vous brûler, vérifiez que l’installation a bien refroidi Une fois que le ballon est vide. Bref, on n’est pas forcément tous des bricoleurs, donc n’hésitez pas de contacter plombier pas cher Paris 15 il pourra vous aider.

 Le débranchement

Vous allez enfin pouvoir débrancher le thermostat, après avoir vérifié que vous avez bien coupé l’électricité. Situé sous le ballon, les branchements se trouvent généralement sous le capot en plastique.

Dévissez alors le capot et débranchez les trois fils (le fil de terre vert et jaune, le fil neutre bleu et le fil de phase marron) à l’aide d’un tournevis d’électricien.

Vous allez ensuite commencez par le groupe de sécurité et le siphon, pour pouvoir démonter tous les autres raccordements, puis enlevez un à un les autres éléments : le mitigeur thermostatique et les flexibles, le réducteur de pression, les raccords diélectriques, le vase d’expansion.

Faites attention à ne pas vous brûler car celle-ci peut être chaude car il reste alors généralement un peu d’eau dans les flexibles. Pour éponger l’eau avant de descendre l’ancien chauffe-eau et d’installer le nouveau, nous vous conseillons également d’avoir une serpillère à portée de main.

Enfin, dévissez les fixations du chauffe-eau. Pour le soulever et le décrocher, mettez-vous au-moins à deux pour éviter de vous blesser.

 Comment installer le nouveau chauffe-eau ?

En faisant les étapes du démontage à l’envers, vous pourrez alors réutiliser le même emplacement et monter votre chauffe-eau. Cependant, par sécurité, nous vous conseillons de suivre des instructions de montage, parce qu’il est probable que votre nouveau chauffe-eau soit différent de l’ancien.

N’hésitez donc pas à contacter un professionnel agréé qui vous conseillera et effectuera l’installation pour vous, si jamais ne vous avez le moindre doute sur le choix de votre chauffe-eau ou sur votre capacité à le changer.

En guise de conclusion, si vous n’arrivez toujours à porter le manteau d’un plombier vous pouvez également opter pour un professionnel expérimenté et d’ailleurs il peut vérifier d’autres installations pour que d’autres problèmes ne surviennent pas.

Comment procéder à un diagnostic canalisation ?

Il est primordial de faire une inspection vidéo régulière et surtout approfondie grâce à une caméra d’inspection vidéo de canalisation rien que pour garder le bon fonctionnement de réseaux d’assainissement.

Que vous que vous souhaitiez effectuer une inspection de canalisation par sécurité ou que vous soyez face à un dysfonctionnement de votre plomberie, il est important que vous sachiez comment procéder. Dans cet article guide on va vous expliquer comment diagnostiquer l’état des réseaux d’assainissement!

Quelles sont les méthodes les plus courantes pour procéder à un diagnostic canalisation ?

Elle peut vous paraît une opération simple, l’inspection par caméra des canalisations bouchées ou de tuyaux défectueux car certains équipements nécessitent l’intervention de diagnostic canalisation Paris.

La caméra endoscopique

Vous avez besoin d’une caméra vidéo maniable et flexible pour effectuer un diagnostic précis, si votre réseau d’assainissement est constitué de conduites étroites et difficiles d’accès.

Contrairement à d’autres caméras d’inspection vidéo, nous vous conseillons donc d’opter pour une caméra endoscopique qui peut vous offrir une visualisation nette de l’intérieur de vos canalisations.

Fixée sur un jonc de poussée ou une fibre flexible qui rend son utilisation et son contrôle très simples, les caméras endoscopes sont constituées d’une tête de caméra.

Il vous suffit de la guider sur l’écran haute définition dont vous disposez selon le passage caméra que vous choisissez et d’observer la retranscription.

Pour établir un diagnostic assainissement irréprochable, vous pouvez même effectuer un enregistrement vidéo !

La caméra sur chariot motorisé

Une caméra sur chariot motorisé est plus adaptée, si vous avez besoin d’explorer des grandes canalisations d’usines ou des réseaux enterrés de communes.

Il vous suffit de la de la guider à distance et de la mettre à l’entrée des réseaux existants ! pour vous offrir différents angles de vue, certaines disposent même d’une tête rotative.

Faire une bonne utilisation de votre caméra

Écoutez attentivement les conseils du professionnel auquel vous avez à faire, si vous louez ou achetez votre caméra pour réaliser vous-même votre inspection canalisation mais il faut que vous sachiez que l’intervention d’une entreprise spécialiste est beaucoup efficace.

Pour établir des diagnostics précis, chaque caméra a un mode d’emploi particulier, qu’il faut suivre à la lettre.

Il vous suffit de faire un état des lieux de votre tuyauterie, une fois que vous connaissez votre caméra.  Notez toutes les anomalies visibles et explorez rigoureusement vos tuyaux, !

Pour réaliser un diagnostic correct faites intervenir un professionnel

L’entretien des canalisations et leur inspection est une chose, mais diagnostiquer les problèmes rencontrés en est une autre.

Vous avez besoin des conseils d’une entreprise spécialisée dans le domaine de l’inspection, pour trouver l’origine du problème, et la solution la plus adaptée pour le résoudre.

Diagnostic canalisation Paris, vous assiste dans l’inspection et le diagnostic de vos canalisations. Elle vous aide à détecter les défauts de vos tuyaux et vous accompagne pour trouver la meilleure démarche pour les réparer, grâce à leur savoir-faire et leur expérience de plus de 14 ans.

Que vous soyez en France ou à l’étranger, l’entreprise vous conseille et vous offre des recommandations de qualité.

Quels sont les avantages que procure le diagnostic des réseaux de canalisation ?

À l’aide d’une caméra d’inspection de canalisation, les avantages que nous pouvons avoir pendant le diagnostic sont multiples parmi lesquels, nous pouvons citer :

Le compte rendu d’inspection accompagné des préconisations associées ; la détection des anomalies et des défauts (avec prise de photos et vidéo) ; La détermination de l’origine d’éventuelles fuites ou infiltrations.

En guise de conclusion, il faut savoir que le diagnostic des réseaux de canalisation est nécessaire et nécessite un équipement performant.