Créer et aménager une salle de bain

La salle de bain est l’une des pièces maîtresses de la maison. Tout comme la cuisine, elle est utilisée quotidiennement et son absence entraînerait de graves problèmes sanitaires.  De ce fait, l’installation d’une salle de bain dans la maison est primordiale si ce n’est pas encore fait. Mais il s’agit d’une opération importante qui nécessite beaucoup d’expertises.

Définir l’emplacement de la salle de bain

Différents critères doivent définir l’emplacement idéal de la salle de bain dans la maison. On prend en compte l’alimentation en eau et l’évacuation qui sont incontournables à la salle de bain. D’autres exigences techniques telles que la présence des prises électriques et alimentation en électricité s’imposent. La salle de bain doit également être ventilée selon les normes et donc disposer d’ouvertures. La présence de fenêtres est une bonne chose puisqu’elle améliore la ventilation de la pièce. Dans le cas où la pièce choisie ne comporte pas d’ouverture, une VMC est de mise. Sa présence évite ainsi les problèmes d’humidités.  Même s’il est commun d’installer une salle de bain à côté de la chambre à coucher, il est nécessaire de tenir en compte les conditions d’évacuations. Cette question est à revoir avec le plombier Paris 19. Le plus simple est de placer la salle de bain à proximité des descentes d’eau de la maison. De cette façon, les eaux grises des toilettes s’écoulent correctement grâce à l’inclinaison de par les descentes.

S’occuper des arrivées et des évacuations d’eau

Tout d’abord, il faut procéder aux installations d’électricité et de ventilation. Puis, c’est au tour des tuyaux pour l’eau sanitaire et le chauffage d’être installés. Avec l’aide d’un plombier Paris 19, on doit vérifier la longueur des réseaux et l’angle convenable des tuyaux pour éviter de nombreux soucis tels que les bouchons.

Généralement, la douche et la baignoire doivent monter d’une pente de plus de 1 cm par mètre pour que l’eau s’écoule librement.

Par contre, s’il s’agit de remplacer une salle de bain déjà existante, il faut commencer par la phase de démolition. Pour se faire, il faudra retirer les carrelages et plafonnages, mais aussi le sol et les appareils existants. Une fois l’espace complètement libéré et vidé, il reste à remplacer le réseau électrique et renouveler les arrivées et évacuations d’eau. On doit tenir à ce que les tuyaux soient remplacés s’ils sont endommagés. Mieux vaut également que les tuyaux fassent le moins de détours possible pour la bonne circulation de l’eau.

 Aménager les murs et les plafonds

La deuxième étape de l’installation de la salle de bain consiste à travailler le plafond et les murs. La meilleure option qui existe pour le plafond est d’utiliser des matériaux résistants à l’eau comme les plaques de plâtre hydrofuges. De cette façon, on évitera les moisissures, les fissures et l’humidité. De plus, ces plaques sont pratiquement indestructibles et n’engagent que peu d’espace.

Avant de poser des carrelages, il faut bien vérifier les fissures et l’étanchéité du mur. Par ailleurs, pour le mur comme pour le plafond, on ne doit pas négliger l’imperméabilisation. De préférence, mieux vaut utiliser un plâtre-ciment ou un tissu imperméable à l’eau comme matériaux. Cette prévention est valable pour toutes les zones d’eau pour écarter les problèmes d’humidité.

Couvrir les sols et les murs

Avant d’entamer les travaux, on doit vérifier la bonne santé du sol et la faisabilité de l’installation. Au préalable, il faut voir les types de sols existants : bois, béton, carrelage, marbre ou stratifié. Toujours en demander les avantages et inconvénients  auprès des fabricants avant de choisir. Lequel revêt le mieux ? Lequel glisse le moins ? Qu’est-ce qui est plus étanche ? Il existe en effet des caractéristiques propres à chacune de ces options et même si l’on a des préférences, un avis professionnel est recommandé. Pour être assuré, il faut en discuter au préalable avec le plombier Paris 19 qui procède à l’aménagement.

Pour les murs. On a le choix entre le carrelage et la peinture. Le carrelage donne une meilleure atmosphère de salle de bains, mais il est plus coûteux. Ce qui fait de la peinture l’option  la plus abordable, et la plus facile à réaliser ou à modifier. Mais rien n’empêche non plus de combiner les deux : on peut couvrir les parois de la douche ou de la baignoire de carreaux et peindre le plafond et les autres murs de la pièce.

Par ailleurs, il est possible de choisir une finition en acrylique pour les parois de douche. Son atout ? Il ne possède pas de joint et est facile l’entretien. On peut également revoir d’autres possibilités avec un plombier  ou autre spécialiste en ce qui concerne les matériaux adaptés aux cabines de douche.

Installation des appareils sanitaires

Après s’être occupé des évacuations, du plafond, du sol et du mur, on peut enfin procéder à l’installation des appareils sanitaires. Bien noter qu’on ne devrait s’y lancer qu’avec les compétences nécessaires, ces installations étant un vrai travail consacré au plombier Paris 19. C’est la phase où on place définitivement la douche, la baignoire, les toilettes et le lavabo, aucune erreur n’est permise. Pour finir, il faut revoir l’installation et le fonctionnement des robinets et de chaque plomberie.

Les éclairages et la sécurité électrique

Il est primordial d’éclairer la salle de bain.  Pour commencer, il doit exister un éclairage global dans la pièce afin que l’on puisse  effectuer les tâches au quotidien. Généralement, un plafonnier suffit à cette fin. Toutefois, si la salle de bain est dotée d’un faux plafond, les spots encastrés lui conviendront le mieux et sont d’ailleurs plus discrets. Pour les questions de sécurité électrique, le plombier Paris 19 est fortement recommandé pour s’en charger. On peut aussi installer un éclairage devant le miroir. Cette option s’avère pratique, surtout pour les soins du visage. Pour l’éclairage du devant du miroir, on recommande les lampes halogènes. Ces lampes produisent  une lumière naturelle, assez puissante pour éclairer le visage sans être agressives et éblouir.  Pour un confort optimal, l’idéal est de disposer ces lampes autour du miroir façon loge d’artiste. De cette façon, l’éclairage est proportionné et il n’est ni trop haut pour accentuer les cernes ni trop bas pour allonger le nez.

Pour faire régner l’impression de détente, on choisit d’installer un éclairage d’ambiance dans la salle de bain. Quand on est adepte de bains, les luminaires comme les LED de couleurs encastrées et les néons de couleurs du faux plafond sont recommandés. Elles aident actuellement à créer une ambiance relaxante de spa et bien être.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.