Les nouvelles technologies et leur impact sur la pratique du droit

Il ne fait aucun doute que la technologie a eu un impact considérable sur la vie professionnelle dans tous les secteurs et domaines d’activité. La pratique du droit ne fait pas exception. En particulier pendant la pandémie de COVID-19, les méthodes alternatives de pratique du droit se sont avérées inestimables.

Malgré les inquiétudes, ces alternatives non seulement fonctionnent, mais elles sont également florissantes. Alors que nous envisageons les réalités post-pandémie, nous ne pouvons nous empêcher de nous demander si ces changements vont continuer à dominer. Nous savons maintenant à quoi ressemble un monde différent et nous avons vu comment il fonctionne.  L’élan acquis au cours des deux dernières décennies ne semble pas près de s’arrêter.

Audiences virtuelles

Ces procédures ont aidé les tribunaux à résorber le lourd arriéré d’affaires dû à la pandémie. Les tribunaux n’ont jamais été réputés pour leur rapidité, mais les temps d’attente sont devenus insupportables pour de nombreuses parties. Le passage à des plates-formes virtuelles a donc été d’un grand secours pour remédier à ces retards.

Bien sûr, les audiences virtuelles ne sont pas sans obstacle. Les juges, les jurys, les avocats et les autres membres du personnel des tribunaux s’efforcent de régler les problèmes au fur et à mesure. Ils savent que les choses qui fonctionnent bien en personne ne sont pas toujours aussi bien en ligne. Par exemple, les jurés peuvent avoir plus de mal à observer les signaux non verbaux des témoins, ce qui rend les déterminations de crédibilité un peu plus difficiles.

Vous trouverez plus de détails sur le site tunisian corporate law firm

Recherche accrue sur les témoins experts

Sans le savoir, de nombreux avocats consacrent plus de temps et d’efforts que nécessaire à la vérification des antécédents de leurs témoins experts. Même avec toutes les recherches que les avocats et les assistants juridiques effectuent sur les experts, il est possible de manquer un détail sur l’expert qui pourrait avoir un impact sur leur affaire. La crédibilité de l’expert, ses références ou même son histoire peuvent changer au cours d’une affaire. Si l’avocat manque une mise à jour importante, un témoignage important pourrait être perdu. Tenir à jour ces informations est une tâche détaillée et ardue que de nombreux cabinets ne peuvent tout simplement pas gérer.

Heureusement, la technologie est devenue si avancée que cette mise à jour peut être effectuée automatiquement. Par exemple, Il y a des logiciels qui permettent aux avocats d’accéder à des informations plus complètes sur le statut professionnel, l’engagement juridique et la présence dans les médias de tout expert. Ils comprennent également des mises à jour en temps réel pendant toute la durée de l’affaire concernant les nouveaux développements qui pourraient avoir un impact sur la crédibilité. Grâce au service de surveillance, les avocats reçoivent des alertes en temps réel sur les nouveaux développements qui pourraient avoir un impact sur la crédibilité d’un expert.  Avec ce type de technologie, les mises à jour constantes et la facilité d’accès aux informations remplacent une tâche onéreuse.

Outils de partage de fichiers

Le partage de fichiers est inévitable dans la pratique du droit. Pourtant, les moyens les plus courants de partage ne sont pas toujours les plus sûrs. L’essor des bureaux à distance a entraîné un besoin accru de solutions alternatives de partage de fichiers. Des solutions permettant de couvrir des activités telles que les communications avec les clients, la transmission de documents liés à une affaire ou la diffusion d’un contrat pour signature. De nombreuses entreprises ont proposé des options telles que Dropbox, Citrix ShareFile…

Lorsque vous passez en revue ces options, vous devez tenir compte de plusieurs éléments pour trouver la meilleure solution. Pour savoir ce qu’il faut rechercher, vous devez d’abord comprendre les principes fondamentaux du cryptage. Ensuite, assurez-vous de passer en revue les critiques et les expériences offertes par les consommateurs actuels et anciens de chaque produit. Ensuite, la flexibilité dans l’octroi et la révocation des autorisations d’accès est cruciale. Enfin, déterminez si le fournisseur de services effectue régulièrement des contrôles de sécurité par l’intermédiaire de tiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.